ENTREZ VOS MOTS CLES

Voici le premier numéro de notre Gazette du Tour du Monde, un rendez-vous régulier qui vous racontera nos aventures – avec plusieurs rubriques récurrentes (ou pas).

 

Les « séquences émotion »

  • Au décollage de l’avion pour Istanbul. Arrivés aux aurores (4h avant le départ) à Roissy grâce à nos merveilleux accompagnateurs, nous étions -de loin- les premiers devant le comptoir -fermé- de Turkish Airlines, et avons eu tout notre temps pour faire nos derniers adieux par téléphone. Mais la vraie émotion est montée d’un coup, quand les moteurs ont pulsé et que les roues de l’Airbus ont décollé du sol. Long regard entre parents d’un bout à l’autre de la rangée, et un « check »  de loin : ce n’est pas un rêve cette fois, on part VRAIMENT, on l’a fait!! C’était un sentiment incroyable, on peut dire qu’on était vraiment heureux, et aussi vachement fiers, tiens…
  • A la descente de l’avion, derrière la douane stambouliote, en apercevant notre cousin François. Démarrer notre tour du monde en douceur, en étant accueillis par la famille, c’est fantastique : on se sent à la maison, mais déjà ailleurs. Rassurés, cocoonés avant le vrai grand saut ! Merci merci, François et Sylvie <3

 

Les « moments waouh »

  • Pour Caroline : lors de la visite des lieux de culte de la ville ; la mosquée bleue et ses dimensions gigantesques à l’extérieur comme à l’intérieur, la basilique Sainte Sophie avec sa nef et ses vitraux somptueux, l’église Saint-Sauveur et ses mosaïques en or représentant le « best of » de l’Evangile, la petite mosquée rose de Besiktas…  La vue d’Istanbul, depuis le Bosphore ou le quartier Pierre Loti, est saisissante. Ses mosquées et leurs minarets se détachent à l’horizon, nous transportant dans un conte des 1001 nuits.
  • Pour Marco : la balade dans les petites rues du quartier de Galata, celles dans lesquelles on ne passe pas spontanément. C’est une vraie chance de pouvoir découvrir une ville avec quelqu’un qui y vit depuis des années. Avec François nous avons ainsi découvert un autre visage d’Istanbul, dont les artistes de streetart transforment les murs en oeuvres colorées et presque vivantes,
  • Pour Lucas : la dégustation de kebab au pays des kebabs! Pour préciser : le « kebab » désigne simplement la viande, sans qu’elle soit emmitouflée dans du pain. Bref, les copains de Malakoff, quand vous allez «  manger un kebab » rue Béranger, c’est un abus de langage, vous dites juste que vous allez « manger de la viande » en turc 😉
  • Pour Nino : le grand moment fut celui où il a entendu « Despacito » à la radio… « Ouf, un repère! » Pour les parents, ce fut un « moment désespoir »… (Note pour Papito ; Despacito c’est ce truc là)
  • Pour Suzie : quand elle a découvert que ses cousins Hugo et Léa parlaient français avec un adorable accent anglais – école internationale oblige. On peut donc être français et parler, tout petit, une autre langue? Waouh. Dingue, la vie.

 

Le « moment Pierre Richard »

(une rubrique qui risque d’être récurrente..)
En voyage, toujours avoir un paréo ou un grand foulard dans son sac

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faut se déchausser pour visiter une mosquée. Donc, à la sortie… on se rechausse. Ce faisant, Caroline assise sur les marches de la superbe mosquée rose de Besiktas, une partie de son joli pantalon fleuri est restée accrochée à un petit clou perfide qui devait initialement maintenir une planche. « Larchouma », comme on dit en arabe. Nous avons ainsi découvert le double intérêt du paréo, qui avait servi à cacher les cheveux à l’intérieur de la mosquée… et à cacher les fesses à l’extérieur !

 

En vrac

  • Si vous souhaitez (re)découvrir Istanbul en images, n’hésitez pas à cliquer ici, nous vous avons préparé une petite  sélection de nos photos. N’hésitez pas à nous donner votre avis (trop de photos, pas assez…) ou à nous faire part de vos commandes  😉
  • Côté photos également, Lucas et Nino se régalent sur le compte Instagram de notre famille Lego, à qui il arrive bien des aventures (dans la Malakfamilylego on a déjà été dévoré par un kebab, apeuré par un écureuil géant, enterré dans du sable…). Ils ont beaucoup d’imagination et passent un temps fou à préparer leurs mises en scène c’est vraiment drôle à observer.
  • Avant de vous laisser, un très grand merci à tous pour vos petits mots à l’occasion de notre départ. Sur tous les supports (textos, Facebook, commentaires sur nos articles) vos messages nous ont fait très très plaisir!

 

A très vite pour la prochaine gazette en direct de l’Afrique du Sud, on a déjà plein de choses à vous raconter…

share
Armelle
septembre 6, 2017 at 23:03 Répondre

Merci pour cette première gazette de voyage, c’est génial ! On vous suit, on vous lit, et on vous souhaite plein de jolies découvertes. Plein de bisous alsaciens et un gros poutou baveux de la part de Raphaëlle (comment je vous envoie une photo? par mail?).

(Petite) Marion
septembre 7, 2017 at 11:10 Répondre

Très très bon la séquence Pierre Richard!! Merci pour cette 1ere gazette extra! On s’y croirait!

Marion (la grande)
septembre 7, 2017 at 11:56 Répondre

Oui je suis fan aussi de la touche Pierre Richard, j’en ris encore en imaginant la scène. Ça me rappelle un plouf dans un port polynésien…. et qui fait de Caroline une voyageuse hors du commun. Damned, vous allez bien vous marrer !!!!! je vous embrasse tous

Jacques Martinez
septembre 7, 2017 at 16:48 Répondre

Bel effort de traçabilité ! Super les commentaires et les rubriques.
Une suggestion de thème pour les amateurs de bon vin ? Bon, la Turquie n’est pas très réputée pour ses cépages mais pas mal de pays à venir méritent la dégustation : nous avons soif de découvertes. J & B

MalakFamily
septembre 7, 2017 at 17:59

C’est noté Jacques, et en effet nous avons plusieurs beaux pays de vin en perspective. Bientôt les vignobles de l’Afrique du Sud, on vous racontera!
Bise

Alexandre
septembre 7, 2017 at 16:50 Répondre

Grand Bravo !
Profitez bien 🙂

Madinerisoul
septembre 7, 2017 at 18:11 Répondre

je suis sûre que ton joli paréo rouge te rendra encore plein d’autres services !!c’est l’accessoire incontournable en voyage !!
Bravo pour la gazette ! On est fan!
On s’instruit, on rit et on partage vos émotions.
A bientot!

Nicolas LEMOIGNE
septembre 8, 2017 at 08:58 Répondre

Moi je suis fan de la chronique gastronomique, merci Lucas. Please continuez à nous envoyer les plats et recettes des spécialités locales que vous allez déguster! Une grosse bise les amis.

Sandrine
septembre 8, 2017 at 23:11 Répondre

Profitez à fond de l Afrique du Sud ! Moi c était déjà il y a 22 ans, et j en garde un souvenir ému … et un hippopotame en bois qui a survécu à tous nos déménagements.
Pleins de belles découvertes
Bises de nous 4 depuis les Pays bas !

steph
septembre 12, 2017 at 20:57 Répondre

bravo à vous je suis accros comme pour tous les blogueurs voyage que je suis. bravos aux enfants pour la lego family

ARTICLE SUIVANT

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.