ENTREZ VOS MOTS CLES

Revoici la gazette! Après 10 jours en Afrique du Sud, il était temps de faire un petit point. Voici donc quelques nouvelles depuis notre arrivée à Cape Town.

 

Le point « Despacito »

1h. Il nous a fallu moins d’une heure après notre arrivée pour entendre « Despacito » en Afrique du Sud (à l’insu de notre plein gré évidemment)… Grande interrogation maintenant : visiterons-nous UN SEUL pays dans lequel nous n’entendrons JAMAIS ce « tube »? Rendez-vous en septembre 2018 pour la réponse.

 

Global overview

Et bien… ça va très bien! Nous avions décidé très vite de rester plus longtemps que prévu à Cape Town, pour prendre nos marques et pour profiter de la ville. Nous avons très bien fait. Les enfants se sont adaptés très vite à notre nouvelle vie dans notre super guesthouse « Big Blue », ils sont curieux et ils essaient tous les 3 de parler anglais avec tout le monde. En revanche, seule Suzie est hyper heureuse de faire l’école tous les matins, seul Lucas est hyper volontaire pour goûter toutes les nouvelles saveurs, et seul Nino saute de joie pour les cours d’EPS. Bonne nouvelle : on a 11 mois pour équilibrer tout ça. 

 

 

Cap ou pas cap, au Cap…

de monter à Table Mountain à pied ? pas cap! Nous y sommes allés un jour de canicule, et la montée est classée « difficile, à partir de 10 ans ». Nous avons donc opté pour le téléphérique, qui est déjà une expérience en soi (hyper raide, et la cabine tourne sur elle-même pour que tout le monde puisse profiter du paysage!). Là-haut, le spectacle est à couper le souffle. Pendant toute la balade sur ce plateau nous avons été subjugués par la beauté de la vue sur la ville, sur la mer turquoise, sur la terrible Robben Island en face du Cap, et sur les montagnes au loin dans la brume. Avec des fleurs et des plantes très particulières sur cette montagne toute plate. Pas étonnant que Table Mountain ait été choisie pour figurer parmi les « 7 nouvelles merveilles naturelles du monde« !

 

 

d’aller à Boboland un samedi matin ? archi cap ! La matinée que nous avons passée à Old Biscuit Mill dans le quartier de Woodstock a été mémorable. C’était l’ambiance du Trinquet, mais au pied de Table Mountain! Des jeunes, des vieux, des hipsters barbus, des gens de toutes les couleurs, des amoureux avec leurs amoureux, des fiancées avec leurs fiancées, des tatouées, un petit concert de reaggae-jazz et un marché immense avec des dizaines de cuisiniers de tous les horizons. Vous souhaitez manger Africain? Thaï? Italien? Veggie? Barbecue? Le plus dur est de choisir. Comme l’a dit Lucas, « on aurait voulu y planter notre tente pendant un mois pour goûter toutes les spécialités »…  Alors les yeux fermés, avec un petit vent frais, de la bonne musique dans les oreilles, 6 huîtres de Cape Town, un verre de blanc et les enfants qui se régalent en même temps, on s’est vraiment dit qu’on avait de la chance. 

 

 

de faire comme s’il n’y avait que la nature et des gens branchés à Cape Town, comme dans les cartes postales ? pas cap du tout… Dès notre arrivée, nous avons été glacés par les townships vus sur la route de l’aéroport, et par les résidences top classes encerclées de barbelés. Les enfants nous posaient des questions « Je ne pensais pas que c’était comme ça l’Afrique. Pourquoi on voit beaucoup plus de gens blancs que noirs de peau? » Nous nous sommes beaucoup interrogés ; nous rendre dans un township, était-ce du tourisme de la misère mal placé? Mais on ne pouvait pas faire comme si ça n’existait pas. On ne pouvait pas faire croire à nos enfants que l’Afrique du Sud, ça n’est QUE la nation arc-en-ciel voulue par Mandela, qu’on avait vue à Woodstock. Alors on a trouvé une petite agence du Cap fondée par une jeune femme du grand township Langa, qui ne fait travailler que des jeunes du township, finançant ainsi leurs études. Elle considère que les voyageurs qui passent un peu de leurs vacances à comprendre la vie dans les townships ne le font pas par voyeurisme, mais pour pouvoir raconter la réalité. 

Nous avons ainsi mieux compris l’histoire terrible de l’apartheid, une histoire encore très récente. L’exemple du District 6 est ahurissant ; ce quartier entier de Cape Town, dans lequel vivaient en totale coopération 80 000 personnes noires ou « coloured », a été entièrement rasé dans les années 60 pour construire des logements pour les Blancs. C’est à ce moment-là que se sont nés les townships de Cape Town, détruisant des générations entières.

Ce fut une matinée bouleversante, évidemment. Pas la peine de vous dire toute la dureté des conditions de vie dans un township. Mais nous y avons aussi rencontré des gens très dignes et très volontaires qui ont plein d’idées pour s’en sortir, comme Nelson notre jeune guide, ou encore les maîtresses de la petite école que nous avons visitée. Voir des enfants pleins d’énergie emmenées par des jeunes femmes aussi dynamiques, ça donne plein d’espoir.  

 

 

Bouleversante aussi a été la visite de Robben Island, que Nino a déjà racontée ici. Notre guide – son nom signifiait « Power » en zulu- nous l’a dit bien en face: « les gens sont scandalisés que Nelson Mandela ait dû dormir par terre et manger avec une cuillère dans une gamelle. Mais en ce moment-même des centaines de milliers de gens en Afrique du Sud dorment par terre et mangent dans des gamelles. L’apartheid n’est plus officiel, mais la ségrégation existe toujours. » Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

 

Retour du « point Pierre Richard »

qui devient donc bien une rubrique récurrente, avec 2 sujets à l’heure où nous validons cet article :

  • une belle crise d’urticaire pour votre serviteuse qui s’est découvert une nouvelle allergie, après les graines de sésame ; les pois chiches! Merci au « vegetarian burger » qui a permis cette révélation… et fini le houmous. Pierre Richard, qu’on vous disait…
  • une mauvaise pioche dans la guesthouse où nous sommes arrivés après « Big Blue » : la serrure de notre chambre étant des plus approximatives, nous avons demandé au jeune homme de la réception de mettre notre sac avec tous nos « appareils à la pomme » en lieu sûr. Pas de bol. Le jeune homme a rangé tout notre matos informatique dans le tiroir du milieu du coffre-fort… le seul tiroir qui s’est par la suite avéré impossible à ouvrir! Le gag total. Il fallait voir Marco taper avec une hachette sur le coffre impassible! On a donc appelé MacGyver, qui à coup de perceuse et de chalumeau, a pu sortir le portable sur lequel on rédige cet article… en riant bien a posteriori.

 

Top kitsch

C’est bon, on peut rentrer. En moins d’une semaine, on a réussi à avoir les photos les plus kitsch de tout le voyage. Merci à l’Aquarium « 2 oceans » de Cape Town pour cet exploit. Pour voter pour les gentils Nemos, tapez 1. Pour les pingouins rigolos, tapez 2. Et pour le combo tortue/requin/pieuvre, tapez 3 !

           

Vive le kitsch, et à bientôt pour vous parler gastronomie, vignobles, baleines et Big Five !

share
Marion Mayette
septembre 14, 2017 at 10:52 Répondre

ouhouh chui la prems à laisser un commentaire ! bravo et merci pour cette gazette, je suis heureuse de savoir que vous rentrez, fiu ça a passé vite !! Mais bon tu as raison Caro, y’a des pois chiches partout sur la planète. Faut rentrer tout de suite ! Ahah gag.
Bon plus sérieusement, je vote 3, ce petit rayon de lumière sur vos têtes met bien en avant votre aura légendaire. Vous êtes magnifiques, je l’accroche dans ma chambre de ce pas. Et vous embrasse en vous souhaitant un beautiful big 5 !

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:23

Ha ha bien vu Mayette le rayon de lumière un peu mystique 😀
Et bravo pour le preum’s !

Titia Lapierre
septembre 14, 2017 at 11:16 Répondre

Nemo forever :1

bouleversant, épatant, joyeux, enthousiasmant !
merci pour ce moment !!

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:27

Merci Titia pour ce beau merci trierweilesque 😀

Tayev Riviere
septembre 14, 2017 at 11:43 Répondre

Tayev la maman de Mayette

Que c’est chouet de découvrir ce monde avec vous cinq et d’avoir les beaux commentaires de Lucas. J’étais trop émue mais pas inquiète ( comme une maman…hum ! ) à vous savoir partir parcourir la planète, je vais pouvoir faire les voyages que je n’ai pas eu le temps de faire avec Daniel.
Je suis époustouflée par tout ce coté technique qui nous permet ces liens illustrés.
Bons vols, bonnes routes et belles nouvelles rencontres
Bisous
Tayev

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:28

Merci Tayev, et vivent les nouvelles technologies !

Webmaster
septembre 14, 2017 at 12:38 Répondre

Et comme il est dommage de ne pas pouvoir profiter de ces belles images, maintenant on peut les agrandir en cliquant dessus. 😉

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:30

Merci Super Webmaster! Cette fonctionnalité est géniale, cliquez tous sur les photos 😉
@Webmaster & Titia : n’hésitez pas à vous inspirer de l’aquarium pour le fond vert des émissions 😀

michou
septembre 14, 2017 at 18:49 Répondre

Bravo Caro pour cette dernière gazette ! Je la connais presque par cœur !
Bravo à toi mon Nino pour ce magnifique article!
Bravo à ma petite famille pour le plaisir que vous me donnez !
A bientôt pour d’aussi belles lectures!

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:31

Merci Mamou <3

Noelle et Philippe Dupont
septembre 14, 2017 at 22:26 Répondre

Merci pour cette gazette n°2, que nous attendions avec impatience !
Nous vous imaginons tout à fait dans votre nouvelle vie de globe-trotter !
Bravo pour tout ce que vous parvenez à organiser et découvrir en plus de faire la classe le matin ! Vous êtes tout simplement super cool !

Vos photos sont extras. Celles de « Table Mountain » sont saisissantes et nous rappellent de merveilleux souvenirs décoiffants !!
Les photos kitsch, on adore et on en redemande !! Nous avons « tapé 2 », pour les petits manchots tout mignons rencontrés au « Cape of Good Hope », mais également au cours de notre expédition Antarctique de Décembre 2002. Philippe avait particulièrement aimé ceux « à jugulaire », qui souriaient en permanence.

Merci de nous faire voyager ! Continuez bien ! NOEPHI

MalakFamily
septembre 14, 2017 at 22:32

Merci beaucoup les Noephi ! On espère voir très bientôt plein de jolis manchots en vrai, ils ont l’air trop mignons…

Madine
septembre 14, 2017 at 22:52 Répondre

Pour les pingouins rigolos, je vote 2 ! Vous le savez, les enfants, je déteste mettre la tête sous l’eau et je préfère vous voir sur la terre ferme!!
Merci à tous les cinq de nous faire si bien vivre vos aventures et belles découvertes !
Bisous🐧

Jacques
septembre 15, 2017 at 02:51 Répondre

Le défi est ouvert : combien de big five verrez-vous ?
Jeu de piste : essayez de rechercher dans les lodges de Krüger parc d’anciennes photos représentants des éléphants pas contents de l’intrusion de tous ces touristes. Les enfants vont aimer !
Bises depuis Washington.

tita vonvon
septembre 15, 2017 at 09:29 Répondre

c’est super de vous lire : c’est etre un peu avec vous.
grosses grosses bises à vous 5

JDD
septembre 15, 2017 at 10:31 Répondre

Cap à Cap au Cap!
Le pif de Stellenbosch doit être meilleur que le Pyrenaïa à Chiquito!
Depuis 95 et la coupe du Monde de Rugby, le décors a dû changer….il me tarde d’y retourner cet hiver (ici), Cap à Cap avec Madame!
Adishatz

Sylvie Risoul
septembre 15, 2017 at 20:50 Répondre

BRAVO pour ce début prometteur . Vous irez de découvertes en découvertes . Vous allez pouvoir appréhender les problèmes mondiaux (nature, humains)
Merci aux rédacteurs plein d humour.L inattendu est toujours là . Vous allez faire des progrès en anglais.
Ne vous faites pas dévorer par les lions.
De vadrouille en vadrouille, nous partons vers le Maroc et l’Andalousie
Bises à tous

MalakFamily
septembre 15, 2017 at 23:37

Merci Sylvie, bon voyage à vous !

Aude
septembre 15, 2017 at 23:33 Répondre

Génial votre blog! Je lis tout ça avec nostalgie… Entre extases et petites galères, un tour du monde en famille reste inoubliable! Et par expérience, i y a toujours un Pierre Richard dans la famille en voyage 🙂 En tout cas, Cape Town entre dans notre liste des prochains trucs à faire around the world! Profitez-bien! Bises à vous tous, Aude

MalakFamily
septembre 15, 2017 at 23:39

On pense souvent à vous 4 et à tout ce que vous nous aviez raconté ! Et pour sûr l’Afrique du Sud est une super destination en famille, cette fois c’est nous qui vous donnerons nos bons plans 😉 Grosses bises

Fred
septembre 17, 2017 at 22:25 Répondre

Bravo au voyageurs et surtout à toi caro.
La gazette est super réussie.
Vivement le 3.

Ps je suis sur que le point Pierre Richard ne fait que commencer😂😂

Biz a vous 5 des Fred’s

Nene
septembre 25, 2017 at 15:45 Répondre

Vraiment super votre idée et encore mieux de partager. Je vous lis avec plaisir toutes les semaines. on a l impression de voyager avec vous. Merci

ARTICLE SUIVANT

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.